16/01/2009

Bonjour

Nous sommes en 2009. Elle a la petite trentaine, c'est une jeune femme moderne châtain clair, yeux bleus verts, taille fine très petits seins fesses rondes et rebondies, jambes assez longues, se tient droite, doigts généralement soignés, bonne denture ainsi aurait commencé un roman à tendance anthropologique de Conan Doyle. En réalité, tout cela est parfait mais désormais, on ne situe plus un personnage de cette manière, on dit :

 

Je m'appelle Yvette, les copains d'enfance que j'ai re-rencontrés sur le Net me surnomment Twature parce que je commence toutes mes phrases, disent-ils, par « Toi, tu ... ». certains d'entre vous m'ont vue lorsque de temps à autres j'allais faire mes courses ou celles de mon boss, le Ketje, un nain dépendant qui vendaient des patates aux marchands de frites et aux autres restaurateurs de la grand'ville.

 

Maintenant, je fourgonne chez un autre loerik que ses copains appellent aussi Ketje, oui, Félicie aussi.

Nous, enfin, lui, a installé un bureau dans une petite maison près du pont du canal  ce qui en fait un endroit idéal pour son commerce, il dit qu'il est négociant en poteries et graviers, quand je me suis présentée pour la place, je ne savais pas du tout ce que cela voulait dire, il faudra que je vous explique.

 

 

Quoi de neuf à part la nouvelle année ? Mon chien a été écrasé par le tram 33, ma chatte est foutue le camp avec un kador qui miaulait à tout casser, je travaille quatre jours par semaine, de six heures à trois heures, j'avais osé dire que c'étaient pas des heures de chrétiens, le Ketje m'a vertement rabrouée :

Au bas de la rue Marie-Christine, des chrétiens, tu sors d'où, Twature ?

 

Il savait déjà qu'on m'appelait comme ça. Donc, je fais des courses et des factures, du café et je porte des sous à la banque quand un client paye avec du cash vu qu'ici, ils turbinent tous en noir.

 

Je m'amuse bien, je reçois les représentants des fournisseurs et je leur sors le grand jeu pour avoir des rabais, c'est Ketje qui me l'a conseillé, il dit :

« Tu bosses, tu gagnes, tu rabats les prix d'achat, tu accumules des points pour des congés supplémentaires. C'est sa philosophie, ça fonctionne pareil avec Momo, le magasinier, avec Jeanjean, un menuisier qui fait des petits travaux pour nous et madame Pizza qui est la comptable qui ne travaille que les matins.

 

J'oubliais Eusebio, mais c'est express, je n'aime pas trop en parler, cela rendrait jaloux mon petit ami, qui ...

Qui est en cavale ou en taule en France pour le moment, c'est vrai j'ai des mauvaises fréquentations.

Faudra que je vous raconte tout ça mais je ne peux pas me permettre de mobiliser l'ordi après huit heures vu que c'est « professionnel », ici, dit Ketje, nous sommes des pros, tu comprends ça poulette ?

 

Voilà pour l'ambiance de ce début 2009.

 

 

06:30 Écrit par Yvette dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.