19/05/2008

Bonnes vacances

 Pour tout dire, je relis des tas de trucs et comme je pars en vacances pour toute la période estivale, j’emporte tout ce fatras du site Xianhenri avec moi.  

05:30 Écrit par Yvette dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/05/2008

Une suite annoncée ?

J’ai relu ça :

Albert commença à courir les filles du village puis celles de la ville pour leurs seins et leurs fesses.

Pilou, c'est la file de Maria, et comme sa mère, elle est vivante, éclaboussante, impertinente. Elle a des cheveux brun-foncé, assez frisés et rebelles et elle a une belle poitrine que tout le monde voudrait regarder, toucher, embrasser.

J’ai trouvé cette histoire chouette, j’espère que Xian mettra la suite en ligne bientôt.

Téléchargement

07:30 Écrit par Yvette dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2008

Justine

 Alors qu’autres sont encore aux études, Justine arrête de travailler, elle a gagné ce que me payerait Ketje en mille ans de boulot dans ce pourri bureau. Paraît que ça aide à se ressourcer. M’est avis que mon Dany est en train de se ressourcer aussi.

05:30 Écrit par Yvette dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/05/2008

quinze mai

Djwèdi par ci c’est encore du beau temps que je passe dans ce bureau tandis que mon patron vogue ici et là à voir dans les stations balnéaires comment se porte la patate.

Et cela m’ennuie un peu paske fô que je déménage, je vous l’ai pas dit, mais j’en ai marre de ce quartier pourri de la Vaillance et j’ai en vue un petit logement coquet côté campagne verdoyante.

Jé déménagé des tas, des tas, des tas de fois...

Je surprends toujours beaucoup par ma capacité à porter des trucs très lourds... vré de vré.

Jé de la force.

Wouèye, suis limite Frida Oumpapa...(juste rapport à la force hein, le reste...c’est courbé juste comme il faut enfin, pas trop sur le dessus, enfin bon quoi on n’est pas là pour ma plastique.)

Et l'emballage ! Parlons-en de l'emballage ! Mwa j'emballe à tout va ! J'emballe de façon intelligente, c'est le smart-emballage en fait !

Je te coince tout. Rien ne bouge. Tout est parfaitement tenu par tout, c'qui fait que rien ne se casse.

Je vé t'expédier ce déménagement, mon nami, vite fait et bien fait.

05:30 Écrit par Yvette dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/05/2008

Ostentatoirement célibataire

V’là l retour à la frite et à se demander quand arrive juillet que c’est le prochain jour de congé que j’aurai. Dany est parti avec des « copains » en Sicile, pour affaires, je suis recélibataire dis-donc ! Cela me paraît un signe ostentatoire de çui qui ne veut pas trop une vie couplée ça, non , Vous en pensez quoi vous ôt ? Ostensiblement ostentatoire ce geste d’indépendance de mwa.

05:30 Écrit par Yvette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/05/2008

Aie

 

J’te raconte un truc à la con, dans mon patelin, c’était jour sans voiture, qu’est ce tu veux foutre sans bagnole ? Alors j’me suis dit, je vais à l’étranger, cela me changera des étrangers qui sont dans ma ville, d’autant plus que v’la t’y pas qu’y zon trouvé un Mahomet foulé aux pieds à Termonde qu’on es td’jà obligé d’appeler cela Dendermonde, pour fout le bordel et la mouise, y a pas que les biroutin ... j’suis même tombée mieux, j’ai été dans London, celui de Petula.

Proutt hein ! Même tabac les amiches ! J’te raconte, Les transports publics de la capitale britannique ont refusé d’afficher une publicité pour expo de peinture présentant une Vénus nue 16ème siècle.

L'affiche faisait partie d'une campagne publicitaire pour une exposition à l'Académie royale des Beaux-arts de Londres consacrée au peintre et graveur allemand Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553), qui s'ouvre en mars. A l'appui de sa décision, London Underground a cité son règlement en matière d'affichage, qui bannit toute publicité "montrant des hommes, des femmes ou des enfants d'une façon sexualisée, ou montrant des corps à moitié ou totalement dénudés dans un contexte ouvertement sexuel".

"Des millions de personnes empruntent le métro chaque jour et ils n'ont pas d'autre choix que de voir les publicités affichées", a expliqué un porte-parole de Transport for London, l'organisme gérant les transports en commun de la capitale britannique. "Nous devons tenir compte de toutes les catégories de voyageurs et essayer de ne pas les choquer avec les publicités affichées".

 

"Cette décision est parfaitement débile", s'est insurgé le président de la commission de la Culture et des Médias à la chambre des Communes, John Whittingdale. Le tableau "a été peint il y a environ 500 ans", a-t-il poursuivi. "Il est impensable que ce tableau classique puisse choquer. Il est ridicule que de nos jours on ne puisse pas faire une affiche avec un tableau vieux de 500 ans".

Moi je dis que la bonne vieille terre est en marche vers sa totale autodestruction, c’est le moment de se dire qu’il faut bosser ce mardi car que faire sans le travail, aie. Ou plutôt aï bien connu des cruciverbistes et autres scrabblemaniaques. Aï chacun le sait est le nom vulgaire du mammifère bradype dit autrement paresseux.

 

(la photo peut être regardée chez Yvette Maudet)

 

06:00 Écrit par Yvette dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/05/2008

Bon wiken

 

Paraît qu’au BHV on ne gagne plus de foreuse, mais c’est un autre jeu aussi ...

Dany se tient toujours contre la fenêtre mi-ouverte, le temps est beau, comment se fait-il ? Nous n’y sommes plus habitué, il est rentré cette nuit, je ne sais d’où, il me parle de loups et de chacals.

Les chacals s'en vont, ajoute-t-il en fermant la croisée, en se tenant derrière le rideau, un store flou que j’ai eu du mal a placer, va pas m’labimer tout de même ! Ah ces hommes !

 

Je luis demande ce que sont les loups et les chacals, mais il ne répond pas vraiment, je viens contre lui, je le touche à la cuisse, il est nu, mon bonhomme est nu et je n’ose lui dire : Partons.

Mais je n’ose, je n’oserais, il y a Ketje qui va m’attendre.

 

 

Allons ailleurs, il y a des endroits mieux, aurais-je pu lui dire, mais je ne suis pas certaine que Dany sache ces choses-là. Pourquoi suis-je tombé amoureuse de lui ? Il faudra que je demande à Chev@l

J’embrasse d'un geste large le plafond, les murs, le plancher, la fenêtre fermée, le rideau de la douche, ah oui, la douche quotidienne préconisée par Virginie, l’égérie santé de Xian ... .

Allez hop ! Tous à la campagne, je veux dire, c’est l’heure, le métro pour aller vers la place à piquet. Sur laquelle il y a un beau bâtiment, ça faut le dire, y a pas plus Versailles que les socialos. Je m’insère dans le plan « métro, boulot, dodo » pour aller bosser puis en revenir après une looooongue journée de travail. Pourquoi cela existe, le métro, je veux dire le boulot ...

Tout est à reprendre, depuis le départ,

Et vite, sinon un de ces matins

Nous serons submergé par ces bâtards !

Je me prends pour Eve dis-donc !

 

Bon, allez quoi, bon week-end ...

 

06:23 Écrit par Yvette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |