17/05/2008

Une suite annoncée ?

J’ai relu ça :

Albert commença à courir les filles du village puis celles de la ville pour leurs seins et leurs fesses.

Pilou, c'est la file de Maria, et comme sa mère, elle est vivante, éclaboussante, impertinente. Elle a des cheveux brun-foncé, assez frisés et rebelles et elle a une belle poitrine que tout le monde voudrait regarder, toucher, embrasser.

J’ai trouvé cette histoire chouette, j’espère que Xian mettra la suite en ligne bientôt.

Téléchargement

07:30 Écrit par Yvette dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.