07/11/2007

Maure dit

Donc, un mardi suit le lundi, que c’est d’un banal à pleurer.

 Dany a téléphoné au moins deux cents fois, je m’en fiche je n’ai pas décroché, je sais qui appelle parce que le portable, je lis le numéro sinon je décroche pas et au bureau, c’est pareil alors le snul tombe sur le répondeur et c’est un mouton bêlant, j’ai dû effacer très vite avant que Ketje s’en mèle. Lui, les indécis, il insupporte. Notre siècle essoufflé appelle sa fin. Nous la lui donnerons, dit-il quand on le fait ch...

 

J’en ai bouché un coin à Ketje en lui apprenant que j’en savais des choses sur son fameux ‘t Serclaes qui avait été grand bailli et ami de Nicolas Swaef et de Didier van Heetvelde. Ce men a  ossi été cinq fois échevin, il a acquis le château de Kruikenburg (Temat) et de nombreux domaines et amassa une grande fortune comme tous les zigues qui font de la politique, rien de changé dans la grand’ville !!!

 

Quand je suis rentrée hier, ce Dany était là sur son vélo, comme un ange glacé qui passe tout de noir vêtu sur son vélo noir, la ville lui sort par les oreilles. Il l'avale et la régurgite toujours pareille. Une marque étoilée sur son front, et, dans son visage pâle, ses yeux brillent. Ils se souviennent d'astres déjà morts.

 

Pas possible, je dois avoir lu cela quelque part.

 

06:30 Écrit par Yvette dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.