01/10/2007

Ce lundi

 

La pluie coule sur les vitres du bureau quand Yvette entre en coup de vent, Novembre s’annonce dès ce premier octobre...

 

— Awel maske s’exclame Ketje Henri, directeur nouvellement ordonné de la Kul, une société bilingue et spécialement belgicaine pour la vente de pommes de terre de format « Fritkot » et « Fritkot export », mais tu as tout de même trouvé des bottes à poils et tu tires d’jà la gueule en arrivant matinalement !

 

— Acoute mwa bien, jacasse Yvette, installant son cabas derrière sa chaise à roulettes. J’ai trouvé des bottes, c’est correct, mais j’ai léché trois rues vitritionnelles sans voir une seule jupe qui va bien ave, tsé. En plus, avec la paie de septembre, je voulais même en acheter deux. Deux jupes chouettes pour qu’on puisse voir mais bottes à poils, c’est tout de même pas de l’merte à boire, ça

 

— On dit l’amer, chouke, pasque sinon, tu pues du bec hein ! Mais j’croyais que tu oblitérais quèdalle des jupes.

 

— Oué, normalement, mais, tsé, c’est pasque les types comme toi veulent toujours savoir quoi d’en dessous, donc je cherche une ou deux jupes amples, tu piges, hauteur genou juste pour qu’on voit bien mes pattes dans mes bottes à poils et pas d’ôt poils, le franc est tombé ? Alleîe alors, laisse-mwa commencer le rapport sur les bintje.

 

 

17:53 Écrit par Yvette dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.