11/12/2006

J'arrive !

A quarante-cinq ans, Lucien Gobillot est avocat à Paris. Il traîne une réputation sulfureuse de playboy sur le retour. Son succès professionnel et sa réputation mondaine sont pourtant plus les résultat de son mariage avec la veuve du bâtonnier Andrieu que le fruits d'ambitions démesurées.

La fatalité va se glisser au travers du couple de Viviane et Lucien, une fatalité de chair chaude surmontée d’une choucroute blonde, ce qui aurait dû être une passade sans lendemain, pareille à celles que sa femme lui consent avec une complicité vénusienne, va devenir une passion dévorante. Yvette Maudet prendra une importance telle que Lucien Gobillot va la raconter dans un dossier très personnel qu'il intitule : En cas de malheur.

L’aventure est racontée en long et en large par Georges Simenon, le cas devient célèbre, médiatique, on en fera deux films, le premier avec Brigitte Bardot, le second avec Virginie Ledoyen, je ne me suis pas vraiment reconnue dans ce personnage cinématographique sauf que moi aussi je suis jolie et que j’ai survécu à ce qui fut dans ma vie l’épisode italo-capitaliste. Aujourd’hui, je suis rangée, un peu trop même, j’ai trouvé une chambre dans un faubourg de la capitale et un boulot, je suis devenue la nouvelle secrétaire de Monsieur Henri Ketje.

Je commence le premier lundi de l’an neuf.

 

16:11 Écrit par Yvette dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.