21/06/2006

La cuite

Tu dois savoir qu’on m’a foutu quelques cartaches alors je sé pas très bien ècrire pour le moment mais je pense à vous nez en moins. Donc par exemple, si tu suites la ligne dont j’ai côsé, tu tournes autour d’un rond-point et de là, l'avenue, large de 88 m, ornée de pelouses et de bosquets, la belle route se dirige en ligne droite vers le parc de Tervueren. Aujourd’hui que j’ai une flaptitude, je me suis dit que j’allais aller manger à l’Arganier,  une ancienne taverne ou Hassan  et Kaddour (je cveux dire Mimoun) présentent des plat de leur terre natale dit-on mais l’autruche cela vient d’Ambresin, non ? et ça n’a rien à voir avec Tervueren hein. Au stamineï d’à-côté, je prendrai un cuyte, que si tu sé pas, ça est une une vieille bière bruxelloise. Est-ce elle qui aurait donné naissance à l'expression "avoir la cuite" ?

17:25 Écrit par Yvette | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Zeg, pour les cheveaux, y avaient aussi ceux de l'Union Economique Ils vendaient du pain et on ramassaient les crottes des cheveaux pour le jardin.

Écrit par : biglodion | 21/06/2006

Les commentaires sont fermés.